Taxe sur les comptes-titres: «Des petits épargnants seront touchés»

Le projet de loi de taxe sur les comptes-titres arrive en commission de la Chambre. Pour Vanessa Matz (cdH), le gouvernement loupe son objectif: les plus grosses fortunes seront épargnées, tandis que de petits épargnants risquent de casquer.

Benjamin Hermann
Taxe sur les comptes-titres: «Des petits épargnants seront touchés»
Pour Vanessa Matz (cdH), le projet de loi du gouvernement sur les comptes-titres, «c’est soit trop, soit pas assez». ©BELGA

La commission Finances de la Chambre se penche ce mercredi après-midi sur le projet de loi sur la taxe sur les comptes-titres. Il s’agirait, si le texte est approuvé, d’une taxe annuelle sur les comptes-titres, qui permettent de gérer divers instruments financiers (actions, obligations, etc.), à un taux de 0,15% pour les comptes dont la valeur dépasse 1 million d’euros.