Bûcheuse et bonne vivante…

Interviewer Natacha Robin est un joyeux échange à bâtons rompus, entrecoupé de fréquents fous rires… Coordinatrice au château de Harzé, elle connaît donc «la vie de château! «qu’elle fait partager à ses interlocuteurs. Mais c’est au beau et haut perché hameau de «Kin «qu’elle réside.

Jean HONHON
Bûcheuse et bonne vivante…
©ÉdA

Après des études à la Haute École Charlemagne où elle s'est familiarisée avec tout ce qui touche au tourisme, ce fut alors la pratique, en Savoie, où elle fut hôtesse d'accueil dans une patinoire. «J'aurais préféré l'Australie, dit-elle, mais c'était trop cher!» Qui dit tourisme dit voyages. Des voyages privés lui ont fait connaître le Canada, le Sri Lanka, Oman, la France. Au fil de la conversation elle parle évidemment de son boulot de coordinatrice des dix personnes qui animent le château, de leurs fonctions diverses. Puis, du coq à l'âne, ses projets de voyages encore, Alaska ou l'île de la Réunion. Mais de préciser «pas dans des clubs ou des restos, l'argent que je consacre à voyager c'est celui épargné grâce à une vie simple et notamment à une bonne gestion de l'énergie chez moi.» Elle enchaîne avec sa complicité avec la commune d'Aywaille notamment pour un projet de concours artistique sur le thème «Au fil de l'eau», l'Ourthe et l'Amblève. Pas que leurs beautés naturelles, aussi la pollution, les déchets. Un salon de l'environnement consacré entre autres aux déchets, encore eux, et à l'énergie devrait se tenir au château. Accueil, séminaires, logements au château sont aussi de son ressort. Sérieuse, bûcheuse mais aussi spirituelle, pétillante, l'esprit de répartie affûté, bonne vivante, Natacha aime les sorties, festivals, concerts et… elle va escalader le Mont Blanc! Une vie bien partagée entre boulot et loisirs. La vraie vie!