Philippe Derwa entraînera le RFC Sérésien

PROMOTION D Philippe Derwa remplacera Bettagno à Seraing qui remplacera Derwa à Aywaille. Pas plus difficile que cela...

Philippe Derwa avait annoncé il y a de cela trois semaines qu'il quitterait Aywaille une fois le championnat terminé car il estimait avoir fait le tour du propriétaire et il ne voyait pas comment faire encore progresser son équipe la saison prochaine.

Nul doute qu'il aurait souhaité obtenir un renfort offensif supplémentaire, car c'est bien là que le bât a blessé cette saison et un joueur du type de Biatour n'a jamais été remplacé. L'ex-coach de Waremme n'a pas tardé à retrouver chaussure à son pied puisque dan la nuit de lundi à mardi, il a accepté l'offre de Raphaël Quaranta comme il l'explique.

«J'ai reçu des offres pour entraîner Liège ou Seraing. Mais mon choix s'est porté vers ce second club pour des raisons essentiellement de stabilité. Je suis content pour Aywaille qu'il puisse rebondir et l'arrivée d'un nouveau coach comme Bettagno va certainement ouvrir des portes pour des nouveaux transferts. Avec le temps qui passe, on prend de la bouteille et l'arrivée d'un autre coach libère parfois certains esprits. Ce n'est que tant mieux pour mon Aywaille. Je n'ai aucune animosité et je me rends bien compte que parfois, du sang neuf peut faire bouger les choses.» Et puis, Seraing, ce n'est pas la même chose qu'Aywaille. Fort d'un passé glorieux, le club sérésien a plus de planches qu'Aywaille et un stade un peu plus cossu pour ne citer qu'un exemple.

Reste à voir maintenant quel sera le noyau sérésien la saison prochaine quand on sait que Hillingsman (arrêt), Davy Scattone (Huy) et Averna (Aywaille) notamment ne seront plus au Pairay la saison prochaine, alors que Rovny est aussi sur le départ.

«J'avais déjà de bonnes conditions de travail à Aywaille, mais je suis content de pouvoir travailler dans un tel environnement qui est autre, certes, mais tout aussi valable. La priorité est de garder Greg Scattone et aussi de faire tout pour que les joueurs actuels restent si tel est leur souhait. Je verrai d'ailleurs à ce propos les joueurs et le staff ce mardi soir (NDLR : hier soir) afin de faire un premier tour du noyau actuel. Raphaël Quaranta et moi-même, nous trouverons des solutions pour pourvoir les postes auxquels il manquera éventuellement des joueurs. Mais ma priorité n'est pas là pour le moment. Je désire d'abord voir ce qu'il en est du noyau actuel.» Voici donc Philippe Derwa lancé dans un nouveau défi et cela n'est vraiment pas pour lui déplaire. L.B.