Aywaille est sauvé

Aywaille a enfin gagné en 2011. Un succès pas volé qui lui assure définitivement le maintien en promotion. Derwa souffle.

AYWAILLE 1

HABAY 0 Assurés de leur maintien depuis leur plantureuse victoire contre Ciney, les Habaysiens pouvaient encore rêver du gain de la tranche s'ils l'emportaient en terre liégeoise. Aywaille en a décidé autrement.

En début de match, la pression était clairement sur les épaules des Aqualiens qui n'avaient pas encore connu les joies de la victoire en 2011. La faute à une carence offensive qui s'est encore vérifiée jusqu'à ce but libérateur de Julien Demonceau à seulement deux minutes du terme. Si la circulation du ballon n'est pas mauvaise dans les rangs d'Aywaille, c'est encore et toujours le dernier geste qui fait défaut. C'est ainsi que les timides tentatives locales ne mettent que rarement le domaine d'un Samuël Bodet très attentif en danger. Scénario pratiquement identique en seconde période, même si Aywaille se positionne de plus en plus dans le camp de son adversaire. Les longs ballons aériens n'inquiètent que très rarement le dernier rempart habaysien. «Arrêtez d'échauffer le gardien, il n'en a plus besoin», hurle Derwa, dépité.

De son côté, Habay ne réagit que de manière très timide.

Et donc, à la 88e, Demonceau récupère, contrôle et parvient à placer le cuir dans le coin du but (1-0).

«C'est un grand soulagement et je remercie franchement mes joueurs, disait philippe Derwa. On s'est fait peur tout le second tour à cause de notre carence offensive. J'espère ne jamais plus revivre une saison sans attaquants. Je cloture cinq saisons à Aywaille avec deux montées, deux coupes de Provinces et deux ans de stabilisation en promotion. On peut dire qu'Aywaille est un club promotionnaire, mais il doit penser à se renforcer.»

Jo PETRON Arbitre : Michaël Rode.

Cartes jaunes : Campolini, Ben Saïda et Schroeder.

But : Demonceau (88e 1-0) AYWAILLE : Peeters,Campolini, Prieto, Ben Saïda, Demonceau, Ebhodaghe, Sougnez, Regnier, Moos, Kadima, Laayoune (87', Mana Mvuondo).

HABAY-LA-VIEILLE : Bodet, Shroeder, Roberti, Goffaux, A. Huberty, Schmit, Demazeret (87e Dupont), Devilet, Maurice (67 Samba), Fautré, K. Huberty.

Assistance : 200.