Philippe Derwa : intéressant et... intéressé?

C'est un Philippe Derwa des plus surpris qui nous a répondu hier après-midi. Le futur ex-entraîneur d'Aywaille s'étonne qu'on l'associe au RCSV. «Je n'ai eu aucun contact avec le club. Et je n'ai pas postulé, je ne suis pas du genre à envoyer des lettres. Pour tout vous dire, je pensais qu'il était déjà convenu que Frank Neumann prolonge.» Or, ce n'est pas (encore?) le cas, et le nom du coach aqualien résonne bel et bien dans les travées de Bielmont. Et pas seulement parce que l'habitant de Momalle a évolué sous le maillot vert et blanc au milieu des années nonante, sous la houlette du coach Jacques Dodémont et du président Jean-Marie Dome. «J'en ai gardé de bons souvenirs. On était monté de promotion à D3.Avec une très belle équipe» De là à dire que le défi verviétois pourrait le séduire, il y a un pas. «Le niveau de la D3 m'intéresse, c'est normal. Pour le reste, qu'il s'agisse de Verviers ou d'un autre club. Il faut avant tout connaître le challenge. D'ailleurs, si je ne reste pas à Aywaille la saison prochaine, c'est justement parce que le challenge n'évolue pas.»D.L.