«Une fédération pour tous»

Amateurs de dénivelés et de plus longs tronçons, Jean-Louis Verscheure sera-t-il au départ de la Grinta Tournay? «Non, je représente une fédération qui prône l'accessibilité. Nous voulons proposer des activités pour les jeunes, pour les gens moins en forme, pour les occasionnels, pour les mordus... Nous nous imposons également une accessibilité financière. Et quand je vois arriver ASO avec des randonnées comme Paris-Roubaix à 70 ou 80 euros, je m'inquiète; de même, quand je vois qu'ASO a mis Aywaille en demeure de ne plus appeler sa randonnée Liège-Bastogne-Liège. Cela signifie clairement qu'on a compris qu'il y avait de l'argent à faire sur le dos des cyclos; et qui dit faire de l'argent, dit frais de participation élevés . Côté Grinta, c'est clairement Golazo, par ailleurs manager de Clijsters et organisateur d'événements, qui se trouve derrière un événement à rentabiliser.Ca ne me correspond pas.» M.Fi.