Un ourson polaire au Monde sauvage

Le parc du Monde sauvage a rouvert ses portes pour la saison 2011. Quelques grandes nouveautés sont annoncées.

Un ourson polaire au Monde sauvage
13734655 ©© -

Un bébé ours ainsi que quelques autres naissances, un safari sud-américain, un bateau de pirates géant, une île aux lémuriens et un grand parking! Voici en quoi consistent les «quelques» aménagements occasionné au parc d'Aywaille pendant le rude hiver. Comme quoi, tout le monde n'hiberne pas au Monde Sauvage d'Aywaille... La première grande nouvelle que voulait annoncer le directeur du parc, Joseph Renson, c'est «la» perle rare : une oursonne polaire a qui l'on peut rendre visite à présent. «Cette petite Qannik (son nom signifie «flocon de neige» en langue esquimau) est née à la fin de mois de novembre. Aujourd'hui âgée de quelques mois, elle commence doucement à pointer le bout de son museau dehors, toujours en compagnie de sa maman, à la grande joie de nos visiteurs ». Le directeur souligne aussi que « les naissances d'ours polaires dans les zoos sont une chose relativement rare. Le fait que les futures mamans ont besoin d'une tranquillité extrême ne rend pas toujours possible le phénomène partout . Notre safari parc est d'ailleurs le seul endroit en Belgique où cela s'est produit» .

En ce qui concerne les naissances, le parc a été dernièrement le théâtre d'autres heureux évènements : deux louveteaux à crinière, habituellement originaires d'Amérique du Sud, ont vu le jour, ainsi qu'un aigle royal européen.

Pour les enfants en quête d'aventures, un bateau de pirates existe désormais dans la plaine de jeux : long de 21 mètres et large de 15 mètres, ce jeu risque bien d'attirer aussi quelques fougueux parents...

Ensuite, afin de compléter le côté «safari», un nouveau circuit en voiture a été récemment inauguré : le safari sud-américain garantit la découverte d'animaux «rares» de ces lointains horizons tels les coatis, les nandous (grandes autruches) les loups à crinières ou les cariamas (cet oiseau plus marcheur que voleur, de 70 cm de haut, ayant un plumage gris jaune et possédant une crête. Son bec et ses pattes sont rouges).

Enfin, les jeunes aventuriers auront la possibilité de découvrir l'île aux lémuriens, ces petits animaux aimant vivre en communauté et endémique du sud ouest de Madagascar.

Afin de rendre le stationnement plus aisé, le parc se voit affublé d'un parking bien plus grand et d'autant plus pratique. Avis aux amateurs...

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.