Philippe Derwa quitte Aywaille

Derwa a décidé de ne plus entraîner Aywaille la saison prochaine. Il estime avoir apporté tout ce qu'il pouvait à Aywaille. Surprise!

Luc BAJZA
Philippe Derwa quitte Aywaille
11993701 ©© EdA

Philippe Derwa ne sera plus le coach d'Aywaille la saison prochaine. Mardi soir, le coach aqualien a pris la décision de finalement ne pas prolonger son bail à Aywaille et s'en est expliqué brièvement tard dans la soirée. «J'ai pris cette décision car je me rends compte que j'ai tiré le maximum du groupe et que je ne peux pas faire plus. Je vais bien sûr faire tout et même plus pour sauver le club et ensuite, je tirerai ma révérence.» Est-ce le fait de n'avoir jamais remplacé Biatour ou alors d'être limité au niveau des transferts qui a provoqué cette décision? Philippe Derwa ne souhaitait pas, hier soir, s'épancher plus et désirait s'accorder un petit temps de réflexion avant de parler davantage.

C'est quand même une petite surprise. Pour son groupe, mais aussi pour le secrétaire Francy Banneux qui était un peu sous le choc. «Philippe est quelqu'un d'ambitieux et c'est tout à fait louable, mais nous n'avons pas un budget extensible, explique-t-il. Nous sommes à la recherche de sponsors et nous ne voulons pas nous mettre dans le rouge. Nous avons d'ailleurs différents rendez-vous programmés afin de trouver des investisseurs potentiels. Nous comprenons Philippe Derwa et d'ailleurs, on se quitte en de bons termes. Il faut maintenant espérer que nous allons trouver un coach valable pour la saison prochaine. Il est certain que nous allons recevoir des candidatures, mais ce ne sera pas évident de trouver un bon coach. En tous les cas, on ne peut que remercier Philippe Derwa pour le travail effectué. »

Pour rappel, Averna (Seraing), Soumah (ex-Petit-Waret) et Meunier (Banneux) viendront compléter un effectif que quittent Ben Saïda (Tirlemont), Closset (Weywertz) et Regnier pour une destination encore inconnue.

Il reste donc maintenant au président Pirard à trouver la perle rare pour assurer la succession d'un Derwa qui a quand même fait monter Aywaille de la P2 à la nationale. Tout en sachant que Aywaille lutte toujours pour son maintien en nationale.