Aywaille ne peut pas se reposer

Il n'y a pas que pour Walhain que le rendez-vous de demain est important. Aywaille doit essayer de ne pas sortir les mains vides de son duel face au dauphin du leader. Pas qu'il ait le feu aux fesses mais le club entraîné par Philippe Derwa - qui restera en place la saison prochaine - n'a pas encore la garantie mathématique de rester en Promotion. Avec trois points sur 18 dans la 3e tranche, les Liégeois ne peuvent se reposer que sur un avantage de quatre points par rapport à Uccle Léo, actuellement antépénultième d'une division où l'on sait qu'il faut laisser bon nombre d'équipes derrière soi pour ne pas descendre. Wavre peut en témoigner, lui qui avait fini le précédent exercice 13e, avant de se faire avoir dans les barrages par Tertre-Hautrage. Si Aywaille veut devenir «une des valeurs sûres de promotion tout en pouvant se donner un challenge», les joueurs de Derwa doivent se ressaisir.B. R.