TC Liège: un homme acquitté du viol d'un garçon handicapé de 13 ans

Un Liégeois de 33 ans, initialement soupçonné du viol d'un garçon handicapé mental âgé de 13 ans, a été acquitté vendredi par le tribunal correctionnel de Liège. Le jeune garçon avait soutenu que le prévenu l'avait rejoint dans son lit et lui avait imposé des relations. Mais le prévenu ne se souvenait de rien.

La victime, un garçon de 13 ans déficient intellectuel, avait prétendu que le prévenu l'avait rejoint dans son lit la nuit du 29 au 30 août 2008. Cette scène s'était déroulée à Aywaille, où le prévenu avait passé la soirée dans la famille de la victime. Alors qu'il avait beaucoup bu, l'hébergement lui avait été proposé par cette famille.

L'homme avait exposé qu'il ne se souvenait plus du déroulement exact de cette soirée car il avait bu beaucoup d'alcool. Il prétendait avoir dormi sur un divan alors que le jeune garçon soutenait qu'il l'avait rejoint dans son lit pour lui imposer des relations sexuelles anales.

Le parquet soutenait sur base de différents rapports d'expertise que le prévenu avait commis les faits et avait réclamé une peine de 30 mois de prison. Mais le tribunal a relevé des contradictions importantes dans les déclarations du jeune garçon tandis que les séquelles physiques constatées sur l'enfant pouvaient être issues d'autres circonstances.

Le prévenu a été acquitté au bénéfice du doute.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.