Aywaille : une victoire significative

Quel entraîneur pourrait prétendre mieux jongler avec les sch émas tactiques que Philippe Derwa ? Il n'est pas toujours aisé de suivre le coach aqualien dans ses démonstrations méthodiques au choeur des chiffres tactiques. Et ses joueurs traînent parfois à suivre leur coach à la lettre en plein match. Ce dimanche après la rencontre face à Montegnée, Philippe Derwa nous signalait qu'il avait « dû changer cinq fois de système ». Par nécessité : Aywaille a mené au score et il fallait gérer l'avantage acquis. Puis il y eut la blessure de Sougnez. Puis Montegnée a changé de tactique. Puis il y eut le remplacement de Kadima, fatigué et à cours de compétition. Puis...

Oui Philippe Dewa est un véritable jongleur et il est parvenu à garder les trois points acquis en début de partie grâce au but de Ben Saïda. Malgré les qualités individuelles des Montagnards et leur puisssance athlétique. « On a su répondre au défi physique, constatait aussi le coach. On a du répondant dans ce domaine, y compris sur le banc. » Aywaille passe ainsi de la 11e place à la 7e : « Un joli bond, se réjouit Laurent Peeters. Il nous fallait cela avant d'aborder trois matchs difficiles : La Calamine, Faymonville et Sprimont, ce sont de gros morceaux ! » J.R.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.