Bully frappe et met Aywaille K.O.

Incapables de dominer la raquette, les Hesbignons se sont inutilement fait peur face à un Benoît Rasquin, seule lumière du 4A.

Didier DELMAL
Bully frappe et met Aywaille K.O.
12356799 ©© EdA

4A AYWAILLE 63

RBC HANEFFE 65 Bully une fois : 47-50. Bully deux fois : 47-53. Bully trois fois : 47-56. Trois bombes de l'ailier des T empliers et un match plié en 90 secondes ! Un duel à Aywaille qui a été particulièrement mauvais, mais qui se traduit tout de même par une 2e victoire propulsant les adversaires du jour à une distance fort appréciable.

Un périple dans la salle aqualienne qui se termine par une victoire de deux points, mais cet écart ne reflète en rien la partie. D'abord parce que les locaux n'ont adouci les chiffres que par deux bombes de Defraine et deux transitions de Del Calzo alors que les Templiers rataient leurs lancers. Ensuite parce que le 4A n'a pas eu la moindre balle pour revenir à la hauteur des Hesbignons dans le dernier quart. Mais, avant le 47-47 du 3e quart, Haneffe est passé par toutes les couleurs.

Rose du paradis après 3 minutes lorsque Louwette et Piedboeuf faisaient 0-6 ! Puis rouge de rage lorsque Bousmanne répliquait dans la raquette. Shoots, rebonds, pénétrations, le pivot du 4A plantait 13 unités dans le premier quart pour faire 23-16 au terme d'un premier quart inquiétant. Surtout parce qu'on ne voyait pas trop comment les Rouges allaient réussir à se dépatouiller de cette raquette ou les géants locaux n'encaissaient plus...

Warenghien avait bien signé sa montée au jeu par un panier (13-14), mais cela ne suffisait pas. Heureusement, trois lancers d'Absil, deux rebonds de Lebecque évitaient de se poser trop de questions (25-23). Plus les minutes avançaient, plus la clé semblait claire : le premier groupe qui trouverait un joueur chaud à distance gagnerait !

Seulement trois fautes

Multipliant les rotations, De Keyser allait voir Palazy répondre présent. Sujet de polémique (son père avait eu une altercation avec le coach la semaine dernière), Kevin volait une balle, mettait un « lay-up » puis une bombe semblant faire sauter le verrou (29-33). Reste que les locaux allaient profiter d'un passage en zone pour semer le trouble.

37-37 à la 20e... puis un 3e quart horrible. Del Calzo et les siens signaient un 10-0 pour toucher le Graal (47-43). Après 4 minutes sans marquer, Haneffe profitait de 5 lancers (seulement 3 fautes seront sifflées aux Templiers lors des 17 premières minutes de la 2e période !) pour recoller... Bully sortait alors de sa coquille... et la victoire suivait... mais sans gloire ! QT : 23-16, 14-21 (37-37), 10-10 (47-47), 16-18.

AYWAILLE : Del Calzo 15, Gérads 2, Delhaes 5, Defraine 16, Bousmanne 22, Thines 0, Grignet 0, Rasquin 1.

HANEFFE : Absil 7, Louwette 16, Warenghien 2, Palazy 7, Bully 10, Piedboeuf 3, Jaco 13, Dessart 0, Lebecque 7, Léonard 0.