Un nul bien amer pour Bas-Oha

Aywaille et Bas-Oha étaient bien d'accord pour fustiger un arbitre bizarre qui a réussi à sortir sept cartons dans un match correct.

L.B.
Un nul bien amer pour Bas-Oha
12135616 ©© EdA

AYWAILLE 2

BAS-OHA 2 Si Aywaille devait s'aligner sans Demonceau, blessé aux adducteurs et sans Ben Saïda, rentré en Algérie pour l'enterrement de son grand-père, Bas-Oha déplorait toujours l'absence de Neerdael.

Dès avant le match, Derwa pressentait qu'il allait se passer quelque chose de spécial au stade de La Porallée. De fait, le déroulement du match a ressemblé comme deux gouttes à celui de la semaine dernière pour les Aqualiens tandis que Bas-Oha se demande encore à l'heure actuelle si Aywaille aurait trouvé le chemin des filets sans ce coup de pouce de l'homme en noir.

La partie démarrait sur un mode mineur et les deux équipes s'observaient plus que le reste. À la 21e minute, tout Aywaille rouspétait pour un coup franc accordé trop généreusement. D'une frappe puissante et détournée par le mur, Mercenier marquait (0-1).

Cinq minutes plus tard, Closset bénéficiait d'une occasion 18 carats, mais sa tête était superbement captée par Dell'Erba. Aywaille se faisait prendre souvent au piège du hors-jeu, et Derwa changeait sa tactique pour revenir dans le parcours. Malheureusement pour lui, sur une frappe flottante d'Ojéa, Peeters maîtrisait mal la trajectoire du ballon qui filait entre ses jambes et dans le but (0-2).

Mené 0-2, Aywaille n'avait donc pas d'autre solution que de pousser sur le champignon. D'une manière stérile jusqu'à cette 63e minute quand Closset tombait au milieu de deux opposants. L'arbitre accordait le penalty à la grande colère des Bas-Ohatois. Mercenier et Callegari étaient jaunis... on se demande toujours pourquoi. Sougnez transformait le penalty que M. Daems faisait recommencer suite au fait que Laayoune soit rentré trop tôt dans les seize mètres. Malgré tout, Sougnez trouvait l'ouverture.

Quelques minutes plus tard, une magnifique transversale de quarante mètres de Regnier trouvait Laayoune. L'ailier aqualien enroulait une superbe frappe inarrêtable dans la lucarne (2-2).

La suite du match était palpitante avec un pénalty non sifflé sur Aghyal (?) et une passe en retrait de Campolini un peu courte, Aghyal contrant le dégagement de Peeters mais voyant le ballon filer le long de la ligne de but. Le score ne changeait plus et ne contentait personne.

Arbitre : M. Dams Cartes jaunes : Sougnez, Closset, Moos, Callegari, Mercenier, Aghyal, Freson Buts : Mercenier (25e 0-1), Ojéa (44e 0-2), Sougnez (63e pén. 1-2), Laayoune (69e 2-2) AYWAILLE : Peeters, Prieto (58e Serwy), Moos, Eputa, Campolini, Kadima (80e Ambrosini), Regnier, Sougnez, Laayoune, Ebhodaghe, Closset BAS-OHA : Dell'Erba, Barro, Callegari, Mercenier, De Vierman, Freson, Renson, Praillet, Ojéa (80e N'Diaye), Aghyal, Licour (90e Boussard)

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.