Henquet sauve les meubles

À Hognoul, on ne le cache plus, les absences coûtent cher en ce début de championnat. Avec pas moins de sept joueurs blessés, Fabrice Morgante fait avec les moyens du bord.

R.H.

Encore ce dimanche, Valère Reyskens est sorti après moins de trente minutes de jeu, malade. Sans leur maître à jouer, les Hognoulois ont tenu le coup et auraient même pu revendiquer plus qu'un point, en grande partie grâce à Loïc Henquet. Le défenseur de 26 ans impressionne de semaine en semaine. « C'est bien simple, sans lui, on serait foutu, apprécie son mentor Fabrice Morgante. Il est extrêmement solide et nous aide même dans les situations les plus complexes. C'est une vraie chance de l'avoir »