Lovens et Courtois n’ont rien à se reprocher

Nos deux régionaux ont manqué le Top 12, objectif avoué, de peu aux championnats d’Europe de 5km en eau libre. Débriefing.

Florian Caspers
Lovens et Courtois n’ont rien à se reprocher
Florentin Lovens (à gauche) et Maxime Courtois (à droite) ont fait ce qu’ils pouvaient lors de cet Euro parisien. ©florian caspers

Ils y ont longtemps crû à ce fameux Top 12, voire mieux même. Pendant plus des deux tiers de la course, Florentin Lovens et Maxime Courtois occupaient une place de choix dans le peloton qui luttait pour la sixième place. «Accrocher le premier groupe de cinq nageurs, ce n'était tout simplement pas possible. Ça nageait trop vite pour eux, reconnaît Kevin Braham. Mais ils se sont installés en tête du deuxième groupe, ce qui était plutôt une bonne chose.»