Une forêt urbaine créée devant Prodabio, à Villers-l’Evêque, pour diminuer les nuisances envers les riverains

Avant d’agrandir sa fabrique d’aliments, la société Prodabio a décidé de créer une barrière végétale entre le bâtiment et la route. En y impliquant les riverains qui se plaignent de nuisances.

Thomas Longrie
Une forêt urbaine créée devant Prodabio, à Villers-l’Evêque, pour diminuer les nuisances envers les riverains
Nicolas de Brabandère a débuté vendredi la plantation de 750 arbres devant le bâtiment de Prodabio SA. ©Eda Thomas LONGRIE

À Villers-L’Evêque (Awans, en région liégeoise), l’entreprise Prodabio se dit bien consciente des nuisances de son activité dont se plaignent les riverains. Après avoir obtenu, en recours, le permis d’urbanisme relatif à l’agrandissement de sa fabrique d’aliments, Pierre-Yves Piret souhaitait répondre aux remarques des riverains. Il a donc sollicité la société Urban Forests pour la création d’une forêt urbaine de 750 arbres devant le bâtiment, le long de la route. Avec pour objectif de créer une barrière végétale agréable entre le bâtiment et les riverains, en les impliquant dans la réalisation de ce projet.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...