Hognoul a eu le mérite d’y croire

Hognoul - Fraiture Sp. : 2 - 2

F.C.

Encore menés à quelques minutes de la fin de la rencontre, les hommes de Fabrice Dejardin ont pu égaliser via une réalisation de Dolcimascolo. «Après tout le travail effectué, cela commence à payer, savourait le coach hognoulois. Marquer quatre buts en deux matchs et réaliser un 4 sur 6, c'est vraiment une bonne chose. La poisse nous fuit un petit peu et on parvient à recoller aux équipes devant nous.» Alors qu'il pouvait faire une belle opération, Fraiture a manqué le coche. «Hognoul n'avait marqué que 8 buts en 11 matchs et ils arrivent à nous en mettre 2, regrettait Fabrice Pavone. Certains joueurs sont plus en forme le samedi soir que le dimanche sur le terrain. Sommes-nous aussi faibles que les autres coachs le disent? Je commence peut-être à le croire