Pâque: «Les 24 H, un aboutissement»

L’Awansois Pierre-Yves Pâque espère remporter à nouveau la catégorie «Group National». Mais face à Lamborghini, la tâche s’annonce difficile.

Simon Mirguet
Pâque: «Les 24 H, un aboutissement»
Pierre-Yves Pâque reste fidèle à Porsche pour les 24h. ©Quentin Champion

«Participer à cette épreuve est un aboutissement de beaucoup de saisons. C'est un rêve, quelque chose d'exceptionnel…» Demain sur le coup de 16h35, Pierre-Yves Pâque prendra part aux Total 24 Hours of Spa pour la troisième fois de sa carrière, avec le même enthousiasme qu'à ses premières 24H en 2016. Associé au Visétois Grégory Paisse, au Luxembourgeois Bob Wilwert et au Français Gilles Petit, l'Awansois disposera d'une Porsche 991 GT3 Cup de la dernière génération, espérant ainsi remporter pour la deuxième année consécutive le «Group National». Une catégorie où la concurrence sera composée de la redoutable Lamborghini Huracan Super Trofeo pilotée notamment par Sarah Bovy.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.