452 conducteurs soumis au test d’haleine par la zone de police Ans/Saint-Nicolas

La zone de police a participé vendredi à l’action coordonnée “FIPA BOB” axée sur la conduite sous influence.

Aude Quinet
3.067 plaques d'immatriculation ont été contrôlées par le véhicule ANPR.
3.067 plaques d'immatriculation ont été contrôlées par le véhicule ANPR. ©D.R.

Ce vendredi 13 janvier, de 17h à 1h du matin, la zone de police Ans/Saint-Nicolas a participé à l’action coordonnée “FIPA BOB” axée sur la conduite sous influence.

Pour ce faire, 19 policiers de la zone de police ont été engagés (ainsi que 13 membres de la Police Fédérale) et plusieurs contrôles ont été réalisés sur l’ensemble du territoire zonal. L’objectif de ces contrôles est, avant tout, de sensibiliser les conducteurs sur l’importance de ne pas conduire sous influence mais aussi d’augmenter le sentiment subjectif d’être contrôlé à tout moment.

Bilan de la journée

Sur la journée, 452 conducteurs ont été soumis au test d’haleine. “Le résultat est plus que satisfaisant puisque 98 % des conducteurs contrôlés n’étaient pas sous l’influence d’alcool, de médicaments ou de drogues”, se félicite la zone de police Ans/Saint-Nicolas.

Trois conducteurs étaient sous l’influence de stupéfiants et ont fait l’objet d’un retrait immédiat du permis de conduire.

Sept conducteurs étaient sous l’influence de l’alcool.

Par ailleurs, “3 067 plaques d’immatriculation ont été contrôlées par le véhicule ANPR. Ce qui a permis de mettre en exergue 8 infractions au contrôle technique”.

Enfin, 149 personnes ont été contrôlées, et 96 véhicules contrôlés.

Parmi les procès-verbaux rédigés, on dénombre 15 infractions de roulage (défaut d’assurance, conduite sous influence, conduite sans guide, signification d’une déchéance du permis de conduire, défaut de contrôle technique,…), 15 avertissements, une détention illégale de stupéfiants, et un véhicule saisi pour défaut d’assurance.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...