Une partie du toit du Shopping Cora Rocourt effondrée : “On a évité le pire”

Les commerçants de l’aile concernée n’ont pu ouvrir ce lundi matin en période de soldes.

Aude Quinet
Une partie de l'aile ouest de la galerie commerçante du cora s'est effondrée.
Une partie de l'aile ouest de la galerie commerçante du cora s'est effondrée. ©MICHEL TONNEAU

On a évité le pire au Shopping Cora Rocourt en ce début des soldes.

En effet, vers 23 h 15, la police locale de Liège et les pompiers se sont rendus à Rocourt, sur le site de la galerie Cora. Une partie du toit de l’aile ouest de la galerie commerçante, côté rue des Français, s’est effondrée sous le poids d’une grande quantité d’eau accumulée sur le toit.

”La galerie est inondée et les dégâts sont très importants”, a expliqué la police liégeoise ce lundi matin. “Le SSSP, le cabinet du Bourgmestre et le personnel de sécurité du Cora se réuniront ce lundi matin afin d’évaluer la situation et la stabilité de la structure de cette partie du bâtiment”.

Contrairement à ce qui a été communiqué en matinée, la galerie et le supermarché sont bien ouverts. Seule l’aile ouest (entrée 1) est fermée aux clients.

Une partie de l'aile ouest de la galerie commerçante du cora s'est effondrée.
Une partie de l'aile ouest de la galerie commerçante du cora s'est effondrée. ©MICHEL TONNEAU

L'aile ouest fermée

Les commerçants de l’aile concernée étaient dépités ce lundi matin, regroupés devant les barrières nadar et rubalises de la police qui empêchent l’accès à l’aile touchée.

”Il fallait s’y attendre. Cela fait 15 jours qu’on a signalé aux responsables une fuite d’eau au niveau du plafond du magasin Nike mais ils n’ont rien fait”, lance un commerçant sous anonymat, excédé. “À quoi cela sert faire des travaux au sol et d’augmenter le loyer de 30 % si ce n’est pas pour en faire en toiture ?”. Le Shopping Cora Rocourt vient en effet de connaître un petit lifting au sol… déjà abîmé par l’eau et saletés soufflées du toit qui se sont répandues depuis l’entrée 1 jusqu’au centre de la galerie commerçante. “Le toit s’est effondré au niveau du Nike, et sous le poids de l’eau, cela a soufflé dans toute l’aile”… L’eau en abondance est également sortie par les avaloirs en extérieur. “S’ils ouvrent cet après-midi, c’est inconscient”.

”On a été prévenu en écoutant la radio. On est venu voir les dégâts. On ne sait pas quand on va pouvoir rouvrir, on attend une communication des responsables. On devrait avoir des nouvelles cet après-midi”, témoigne Dominique Wotron, commerçante du magasin Di. “Quand on pourra accéder au magasin, on va faire un état des lieux mais il semble qu’il n’y ait que de l’eau au sol à nettoyer. De ce côté de la galerie on a plus de chance que d’autres magasins, ceux plus proches de la partie effondrée”. En cette période de soldes, “cela tombe mal évidemment. Quand on perd de l’argent, cela ne tombe jamais bien. On ne pense rouvrir aujourd’hui, mais on a de la chance que cela soit passé en soirée et non en journée… On a évité le pire”.

"Quand on perd de l’argent, cela ne tombe jamais bien"

- Une commerçante
L'entrée 4 du magasin Cora à Rocourt.
L'entrée 4 du magasin Cora à Rocourt. ©MICHEL TONNEAU
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...