Un curé condamné pour avoir détourné 130.000 euros en 2012 pardonné et réintégré: "L'abbé de la paroisse est tombé malade et devait être remplacé"

Les paroissiens lui font confiance… l’Église aussi.

Marc Bechet
eglise religion culte catholique patrimoine architecture croix toit girouette vent oiseaux nid vol pigeons
L'Église catholique. ©Jean Luc Flemal

En cette fin d’année 2022 figurait dans les communications officielles de l’évêché de Liège la nomination, le 27 novembre 2022, de l’abbé R. Makoso, jusqu’ici vicaire de l’Unité pastorale Saint-Roch (Jemeppe), en tant que nouvel administrateur paroissial de cette même Unité pastorale, et ce, pour un mandat renouvelable de trois ans. Par cette décision a priori banale, l’évêché prouve en quelque sorte que l’Église n’est pas un “employeur” comme les autres puisqu’elle pratique le pardon avec un grand P…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...