Liège: la proxénète encourt 7 ans de prison ferme

Le compagnon faisait signer des conventions où il obligeait les jeunes filles à avoir des relations sexuelles

Sarah Rasujew
prostitution n4
prostitution n4 ©Bauweraerts Didier

Charity 30 ans, et son compagnon André, âgé de 80 ans, encourent des peines 7 ans de prison et de 3 ans de prison ferme devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir organisé de la traite des êtres humains et de la prostitution de jeunes femmes d’origine nigériane. Depuis l’année 2016, ils auraient fait venir deux hommes et trois femmes du Nigéria, le pays d’origine de Charity. Le but, selon le parquet, était de faire venir des personnes contre rétribution, une somme de 15 000 euros et de prostituer les jeunes femmes pour leur compte. Pour parvenir à ses fins, Charity n’aurait pas hésité à faire peser la crainte de l’utilisation de magie noire à l’encontre de la victime. Le compagnon a accueilli Charity, mais aussi plusieurs autres jeunes femmes à son domicile...

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.