Chaudfontaine va «élargir la Vesdre»

La commune va acquérir 19 maisons de l’avenue des Thermes sur les 27 à démolir.

Aude Quinet
Chaudfontaine va «élargir la Vesdre»

La commune de Chaudfontaine, durement touchée par les inondations de juillet 2021, poursuit sa reconstruction et travaille activement au réaménagement de ses zones inondables.

Dans le cadre de la reconstruction durable du bassin de la Vesdre, comme neuf autres communes francophones les plus sinistrées, Chaudfontaine participe au programme de (re) développement de quartiers durables, mené par la Région wallonne, avec l’expertise de l’Université de Liège et du studio d’architecture et d’urbanisme Paola Vigano.

Un des quartiers durables de la commune doit voir le jour avenue des Thermes, où plusieurs maisons sinistrées restent inhabitables. "Ce sont des maisons situées à flanc de berge, entre la Vesdre et la grand-route, pour la majorité inoccupées", précise le bourgmestre Daniel Bacquelaine, et ce dans la portion comprise entre le pont du Casino et celui de l’usine d’embouteillage des eaux de Chaudfontaine. En tout, 27 maisons sont concernées par ce projet, "parmi lesquelles nous avons déjà un accord avec les propriétaires pour 19 maisons, dont seules 2 sont occupées".

Le conseil communal a déjà acté l’acquisition d’une partie des maisons fin août, "rachetées dans le cadre de négociations avec les propriétaires". Le conseil vient de valider l’acquisition de nouvelles maisons lors de sa dernière séance fin septembre, à savoir les numéros 139, 117, 127, 129, 133, 123, 121, et 137 de l’avenue des Thermes.

Démolition en vue

Pour permettre ce rachat, Chaudfontaine bénéficie d’un subside de 2,8 millions accordé par la Région wallonne, équivalent aux neuf autres communes. "On devait rendre une proposition de rachat pour le 1 er octobre, poursuit le mayeur. On va ensuite proposer la démolition de ces maisons. Cela va permettre de donner plus de place à la Vesdre en cas de crue". La commune ambitionne de construire une nouvelle digue "qui permettra d’élargir le lit de la Vesdre", de réaliser un chemin de promenade, et d’aménager une passerelle qui reliera les deux rives, entre l’avenue des Thermes et l’avenue William Grisard.

Un nouveau quartier

Pour maintenir l’offre de logements dans la vallée, la commune prévoit la construction d’un nouveau quartier juste en face, de l’autre côté de la nationale, sur le site de l’ancienne capsulerie. "Nous avons un projet de construction de nouveaux logements avec un rez-de-chaussée laissé libre", explique le bourgmestre.

Deux autres projets de quartiers durables sont en cours sur la commune. L’un doit voit le jour sur le site du Quadrilatère de la Rochette. "Nous envisageons de réaménager le terrain en parc ou terrain sportif léger pour en faire une zone d’immersion temporaire". L’autre quartier durable est envisagé au niveau d’une prairie, rue de Ster, à Vaux-sous-Chèvremont, en rive droite de la Vesdre. "Le terrain pourrait être aménagé pour être immergé temporairement en cas de crue".