Trois candidats pour succéder au poste de Christian Beaupère, comme chef de corps de la police locale de Liège

L’actuel chef de corps de la police locale de Liège, Christian Beuapère, prendra prochainement sa retraite. Son successeur aura la lourde tâche de diriger une équipe de plus de 1.000 personnes.

Jean-Michel Crespin
Trois candidats pour succéder au poste de Christian Beaupère, comme chef de corps de la police locale de Liège

Le poste a été officiellement ouvert voici quelques semaines et, au final, trois policiers ont déposé leur candidature pour succéder à Christian Beaupère en tant que chef de corps de la police locale de Liège.

Un poste prestigieux et sans aucun doute très prenant puisqu’il est question de diriger une équipe de plus de 1.000 personnes. Deux candidatures internes et une externe ont ainsi été déposées. Il s’agit, en interne, de deux commissaires divisionnaires: Valérie Moreau et Christian Tesson.

La candidature externe, elle, émane de Jean-Marc Demelenne, l’actuel directeur coordinateur (Dirco) de la police fédérale pour l’arrondissement judiciaire de Liège. De l’avis de plusieurs observateurs, aucun des trois candidats ne part réellement favori.

Trois CV de qualité

Depuis son entrée à la police, il y a plus de 20 ans, Valérie Moreau a "écumé", les différents commissariats, de Droixhe à Saint-Léonard, en passant par le commissariat Wallonie-Liège-Centre. Elle occupe actuellement le poste de directrice judiciaire de la zone de police de Liège et ce, depuis décembre 2017.

Cette direction assure la gestion de la charge judiciaire de la zone de police. Elle est, en outre, le garant du respect des diverses réglementations et procédures relatives à cette matière.

Ingénieur commercial de formation, Christian Tesson est policier, lui aussi, depuis plus de 20 ans. Il occupe actuellement le poste de directeur de la direction "Proximité et Budget". Cette direction coordonne les 14 commissariats que compte la zone de police, répartis aux quatre coins du territoire communal afin d’améliorer la qualité de vie dans les quartiers et de répondre aux attentes des Liégeois.

Représentant un peu plus de 40% de l’effectif de la zone de police, cette direction compte le plus grand nombre de membres du personnel répartis dans les différents grades. Dans un tout autre registre, Christian Tesson élabore les budgets de fonctionnement et d’investissement.

Enfin, seul candidat externe, Jean-Marc Demelenne est diplômé de l’École Royal Militaire et maître de conférences à l’ULiège. Policier fédéral depuis 26 ans, il occupe actuellement le poste de directeur coordinateur de la police fédérale pour l’arrondissement judiciaire de Liège. Le "Dirco" prépare, coordonne et dirige certaines opérations de police. Il contribue à harmoniser la politique de sécurité locale, de l’arrondissement, provinciale et fédérale.

Avec l’ensemble des membres de la direction de coordination et d’appui de la police fédérale de Liège (350 collaborateurs), il veille au fonctionnement intégré des deux niveaux de police et appuie les autorités, les zones de police et les unités de la police fédérale de l’arrondissement.