Les deux présumés passeurs de Mawda condamnés par la cour d’appel de Liège

Les prévenus ont été reconnus coupables de faits de traite des êtres humains dans le cadre d’une organisation criminelle

Sarah Rasujew
Les deux présumés passeurs de Mawda condamnés par la cour d’appel de Liège

La cour d’appel de Liège a condamné les présumés passeurs de Mawda, Ahmed Rasol Dilman à 5 ans de prison et 208 000 euros d’amende ou 2 mois de prison et Talib Dilman à 3 ans de prison et à une amende de 264 000 euros ou 2 mois avec sursis pour un tiers de la prison et la totalité de l’amende.