Les jeunes et la politique, je t’aime moi non plus

L’engagement politique des jeunes générations a pris de nouvelles formes, mais il n’est sans doute pas moindre qu’auparavant.

Benjamin Hermann
Les jeunes et  la politique, je t’aime moi non plus
Parmi les moments forts des dernières années, les marches pour le climat, qui ont rassemblé des milliers de jeunes. ©ÉdA Hermann

L’observation semble partagée, parmi la douzaine de personnalités politiques interrogées par les étudiants de l’ULiège. L’engagement politique des jeunes générations se manifeste peut-être dans un cadre moins institutionnalisé qu’auparavant, mais leur intérêt pour le monde qui les entoure et leur implication pour faire bouger les lignes se fait sentir. Avec la thématique de l’urgence climatique au cœur des préoccupations, souvent.

Sur le même sujet