Il s'est immiscé au CHU de Liège durant la 1re vague: «Moi, j’ai la chance de ne pas devoir y retourner»

Christophe Hermans a posé sa caméra au CHU de Liège durant la première vague. En résulte un film, diffusé ce mardi sur La Trois, qui restitue le quotidien de celles et ceux qu’on a trop souvent rebaptisés «héros». Interview.

Michaël Degré

Les docus sur le Covid se suivent et ne se ressemblent pas: après le pamphlet de Bernard Crutzen (Ceci n'est pas un complot), voici, avec En attendant la deuxième vague, un témoignage plus viscéral, celui de Christophe Hermans. Ce Namurois d'origine a vécu une bonne partie de la première vague en immersion au CHU de Liège, où il a filmé le quotidien de celles et ceux – médecins, infirmiers, patients, etc. – qui l'ont prise de plein fouet. Il sera diffusé ce mardi sur La Trois puis le 24 mars dans le cadre de l'édition en ligne du Festival ImageSanté. Rencontre.