Les haies d’avenir et d’union

Si tout le monde s’accorde désormais sur l’urgence de préserver notre environnement, des initiatives citoyennes ont déjà vu le jour.

D.W.

Ainsi, un collectif citoyen s’est donné comme but de replanter des haies sur l’entité. «J’ai été sensibilisée à la préservation de nos écosystèmes et nous avons décidé d’en parler autour de nous et, rapidement, une dynamique est née», explique Maryse Degraen, une des quatre membres fondateurs de «Planteurs d’Avenir» dont le projet s’est concrétisé. «Nous venons de réaliser 5 chantiers pour un total de 1,500 m de haies replantées sur l’entité. C’est un vrai projet d’avenir auquel les cinq agriculteurs ont décidé de participer en acceptant de revoir des haies sur certaines parties de leurs propriétés mais aussi de financer le coût des plants. Nous nous chargeons ensuite de lancer un appel aux bénévoles (une vingtaine pour les gros chantiers) pour les planter dans une bonne ambiance.» Une réappropriation du territoire pour la nature. «Dans les années 50, on a payé les agriculteurs pour qu’ils arrachent et coupent tout afin d’augmenter les rendements. Désormais, ils doivent remettre des haies. Ici, nous n’avons pas attendu l’intérêt politique, ce sont des citoyens et des agriculteurs engagés qui ont décidé d’être les pionniers d’une initiative que nous allons évidemment continuer.» D’abord des haies. mais le projet ne se limite pas à cela. «Nos chantiers permettent de recréer du lien social entre les participants. On recrée ainsi du lien entre les différents villages. L’objectif futur est de rematérialiser des corridors écologiques entre nos villages. Cela aidera évidemment la faune et la flore mais aussi les relations entre les personnes.»

Pour plus d’informations sur ce collectif et découvrir les dates des futurs chantiers, consultez sa page Facebook ou contactez le 0498 62 88 71.