L’école liégeoise du paysage

Une nouvelle exposition va prendre ses quartiers au Château de Waroux. Cette fois, pas question de grands peintres internationaux, c’est le moment de mettre en lumière les artistes locaux lors d’une exposition qui se tiendra du 1er au 30 juin au Château.

D.W.
L’école liégeoise du paysage
©ÉdA

Jacques Goijen était un amateur d’art et collectionneur de tableaux, jusqu’au jour où il a fait de sa passion son métier. Depuis 1980, il est devenu un spécialiste en tableaux, particulièrement dans le courant appelé «L’école liégeoise» du paysage. Ce Liégeois, qui n’est plus à présenter, officie depuis de nombreuses années dans le domaine de la peinture et a permis de faire éclore de grands noms comme Heintz, Mambour, Scauflaire, Julémont ou d’autres Jacobs. L’école liégeoise du paysage (1880 - 1950) est, à présent, un courant post-impressionniste reconnu dans le contexte artistique de notre époque. On situe ce mouvement pictural dans les années 1880 - 1950 et, si les thèmes favoris sont nécessairement les paysages de notre région, les peintres qui en relèvent peuvent avoir peint ailleurs ou d’autres choses. Lors de l’exposition concoctée par Jacques Goijen, vous retrouverez les noms les plus célèbres, avec Heinz en priorité. Le maître d’œuvre de l’exposition sera majoritairement présent durant les heures d’ouverture et vous donnera à coup sûr toutes les informations désirées sur les tableaux ou sur les artistes. Exposition accessible du 1er au 30 juin, du mardi au dimanche, de 14 à 18 heures. Entrée gratuite