Bernard Wesphael juge la procédure lancée par le fils de Véronique Pirotton «indécente»

Le fils de Véronique Pirotton, mineur d’âge représenté par son père, a décidé d’assigner Bernard Wesphael devant le tribunal civil. Indécent, selon l’un des conseils de Wesphael.

Bernard Wesphael juge la procédure lancée par le fils de Véronique Pirotton «indécente»

+ À LIRE AUSSI | « C’est simplement un fils qui veut savoir de quoi est morte sa maman »

Bernard Wesphael, acquitté en octobre par la cour d’assises du Hainaut du meurtre de son épouse Véronique Pirotton, juge «indécente» la procédure lancée par la partie civile, qui a décidé de l’assigner devant le tribunal civil, indique ce mardi son avocat, Didier Pire, dans un communiqué.

Le fils de Véronique Pirotton, mineur d’âge représenté par son père, a décidé d’assigner son beau-père devant le tribunal civil en réparation du préjudice subi. Dans l’assignation rédigée par leur avocat, Me Philippe Moureau, les requérants constatent que le procès pénal n’a pas pu aboutir à la détermination de la cause de la mort de Véronique Pirotton, décédée dans un hôtel de la Côte belge en novembre 2013.

Les requérants se réservent aussi le droit de mettre en cause l’État belge en raison de «l’attitude du ministère public» lors du procès, mais aussi de l’impossibilité qui leur était faite, comme partie civile, de se pourvoir en cassation.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet