Après Paris, l’Orient-Express fera (peut-être) retour à Liège

L’Institut du Monde arabe, à Paris, présente cet été une exposition sur le mythique Orient Express. Des contacts sont pris pour la ramener ensuite à Liège, où son créateur a vu le jour.

Philippe Leruth
Après Paris, l’Orient-Express fera (peut-être) retour à Liège
Orient Express ©Reporters

«Le plus mythique des trains», annonce l'institut du Monde arabe à Paris. Le qualificatif vise à donner du relief à l'exposition qui y sera présentée, du 4 avril au 31 août prochain, mais, à l'instar du Transsibérien, l'Orient-Express appartient, de fait, à la légende ferroviaire. Et cette légende pourrait, après la Ville Lumière, faire une halte à Liège. Juste retour des choses, finalement, puisque Georges Nagelmackers, créateur, en 1872, de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits, puis, en 1883, du «grand express d'Orient», entre Paris et Istanbul, avait vu le jour dans la Cité Ardente. D'Istanbul, point de chute de l' «Orient-Express», des correspondances repartaient vers Alep, Damas, Beyrouth, Bagdad, Le Caire, Louxor, ou Assouan: autres lieux qui font rêver.