Les Fourons s'invitent au circuit

Deux pompiers des Fourons qui travaillent au circuit de Francorchamps, cela s'apparente à une provocation du bourgmestre Huub Broers, pour Jean-Marie Happart

Benjamin HERMANN
Les Fourons s'invitent au circuit
Spa ©Belga

Le c ircuit de Francorchamps qui sert de décor aux querelles fouronnaises, cela surprend. C'est pourtant ce qui se produit depuis que des pompiers de Fourons sont venus travailler sur la boucle ardennaise.

Lors des 24 Heures de Spa-Francorchamps, voici dix jours, deux hommes ont renforcé le service d'incendie local, en tant que volontaires. C'est le cas lors de chaque manifestation d'envergure : des volontaires arrivent depuis les quatre coins de la Wallonie pour sécuriser la pit lane et les abords de la piste : La Louvière, Tournai, Arlon, Ath, etc. « Mais c'est encore la Wallonie, à ce que je sache », lance Jean-Marie Happart (PS). Deux pompiers fouronnais, cela s'apparente à une provocation, pour le président de l'intercommunale du circuit.

La polémique a débuté lorsque, fin juillet, Huub Broers, bourgmestre des Fourons et sénateur N-VA, a annoncé sur son site Internet que le corps de pompiers fouronnais s'en irait donner un coup de mains aux hommes du feu du circuit. « Comme si le circuit ne pouvait pas tourner sans la généreuse aide d'Huub Broers », fustige Jean-Marie Happart.

« Ce sont des volontaires, qui ont tout simplement eu envie d'aller travailler au circuit, comme des dizaines d'autres pompiers le font, répond Huub Broers. Certains se sont permis d'envoyer des lettres pour les empêcher d'y participer, ce que je trouve déplorable. De plus, ces hommes sont parfaits bilingues : l'un est bruxellois francophone d'origine, l'autre a fait ses études à Visé. Il y a malheureusement des personnes qui ne tolèrent pas que des pompiers flamands viennent apporter leur collaboration au circuit. »

Jean-Louis Xhonneux, responsable de l'Action fouronnaise et directement visé par ces propos, dément : « c'est ridicule, j'ai simplement averti Jean-Marie Happart que Huub Broers se vantait de la présence des pompiers fouronnais au circuit. »