Georges avait eu l'idée de la Danse des canards

C'est en toute discrétion que Georges Delfosse (89 ans) a quitté la scène. L'artiste est décédé vendredi dernier dans une maison de repos hannutoise. Ses funérailles se sont déroulées lundi en l'église Saint-Christophe de Hannut.

« Delfosse ». Quand on évoque ce nom, on pense d'abord à Hector Delfosse et à son orchestre qui a fait danser des générations de couples. Georges, il est vrai, a vécu quelque peu dans l'ombre de son petit frère. Mais sans lui, l'orchestre n'aurait sans doute pas connu un tel succès. « Il était saxophoniste dans le groupe mais aussi un peu l'homme à tout faire, se souvient Jean-Marie Marchal, animateur du Club de l'Accordéon sur la RTBF Namur. Je l'ai côtoyé pendant de longues années. Non seulement dans mon émission mais aussi à la firme de disque Decca où il était directeur artistique. C'était vraiment un être merveilleux, charmant et très généreux... » Pour le grand public, même ceux qui ne connaissent rien à l'accordéon, il laissera une trace avec la Danse des canards dont il a été producteur. Le tube chanté par J.J. Lionel dans les années 80, c'est lui qui en a eu l'idée. « Et puis quand ça a eu du succès, ce sont d'autres qui ont récupéré l'histoire... » Depuis plusieurs années déjà Georges avait raccroché son saxophone. Avec lui, c'est toute une époque qui se termine. Il laisse aussi derrière lui sa troisième épouse, Fabienne Desmedt et leurs deux filles Danielle et Cécile. « Il ne faisait plus de musique, précise sa veuve. Mais en tout cas vous pouvez écrire qu'il était très fier de sa fille cadette de 14 ans qui fait du saxophone. Elle a l'oreille musicale et le talent pour suivre les traces de son papa » . J-L.T.