Un projet éolien, oui . Deux : non !

Alternative Green a présenté son projet de 9 éoliennes. Les Tinlotois s'inquiètent surtout de l'impact des deux dossiers en cours.

Sabine Lourtie

Jeudi soir, à la salle du D'Zy (Fraiture), les Tinlotois ont assisté à la présentation du projet éolien piloté par la société Alternative Green. Le projet ? Neuf éoliennes de 2 MW et de 150 mètres de haut disséminées en bouquet le long de la N63 entre les villages de Seny, Fraiture et Soheit-Tinlot. Ce parc s'implanterait en zone agricole et produirait de l'électricité pour l'équivalent de 13 000 ménages. « L'endroit jouit d'un important potentiel venteux, indique Luc Vanmarcke, administrateur-délégué d'Alternative Green. Avec la Nationale, la ligne à haute tension et le zoning industriel, nous sommes déjà dans une zone exploitée, ce qui diminue l'impact paysager ». Les maisons les plus proches du parc se situe à 700 mètres. Seule exception : quelques habitations situées Fond de Soheit qui verront une éolienne s'ériger à 350m. « Nous voulons aussi connaître la visibilité du parc de Terwagne et d'Ochain », a tenu à souligner un habitant de Clavier.