Nobel de maths pour Jacques Tits

L'Abel, c'est le Nobel des mathématiques. À Oslo, ilvient de couronner la carrière de Jacques Tits, 78 ans, Parisien mais Verviétois de coeur.

Jean BRASSEUR

Les aînés de Verviers ont bien connu Jean Tits, décédé en 1993, l'ingénieur souriant qui a dirigé, pendant de nombreuses années, le siège provincial d'Intercom. Jacques Tits, c'est son frère, plus jeune de 7 ans. Leur papa, mathématicien....aussi, meurt alors que Jean n'a que 13 ans. C'est donc lui qui prendra en charge son frérot. La famille séjourne à Uccle où Jacques reste quand Jean fait mouvement sur Verviers.