Wasseiges : deux mares et deux vasières pour attirer entre autres la sarcelle d’hiver

Une mare a été restaurée et une autre a été créée, ainsi que deux vasières, à Ambresin. Elles devraient attirer très vite une faune spécifique.

Anne-Françoise Bertrand
 Les quatre milieux aquatiques aménagés aux Moyères devraient permettre à la faune et à la flore de s’y (re)développer.
Les quatre milieux aquatiques aménagés aux Moyères devraient permettre à la faune et à la flore de s’y (re)développer. ©Doc

C’est un inventaire de terrain, mené par le Contrat de rivière Meuse-Aval, qui a tout lancé. En fait, le répertoriage d’une mare "désaffectée" sur un terrain privé ambresinois, au lieu-dit Les Moyères, un site reconnu de grand intérêt biologique. "La mare avait été drainée, elle était complètement envahie par le saule et avait donc perdu son intérêt, entre autres pour les batraciens, la bécassine des marais et la sarcelle d’hiver, détaille Samuel Vander Linden, coordinateur local du Comité de la Mehaigne. Je me suis dit qu’il fallait restaurer le site et qu’on pouvait même en profiter pour l’améliorer…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...