Marnière : la route est rouverte

Sept mois après l’effondrement d’une habitation dans la rue Baron d’Obin, le Service public de Wallonie a rouvert la route.

Cédric BLANCKAERT
Marnière : la route est rouverte
Marnières: réunion riverains ©ÉdA – 201832541242

C’était dans la nuit du 28août 2012, rue Baron d’Obin à Wasseiges. La rupture d’une canalisation d’eau provoquait l’éboulement d’une galerie située 6 mètres plus bas, entraînant avec elle la maison construite au-dessus. Cette catastrophe avait mis au jour un réseau impressionnant de marnières. Des galeries en craie, généralement stables, sauf quand l’eau s’y engouffre. Face à l’ampleur du phénomène un ingénieur civil des mines à la direction géo-technique du Service public de Wallonie (SPW) a été dépêché sur place et a entrepris de nombreux forages afin d’étudier la stabilité de la voirie. Entre-temps, la circulation était réduite à une seule bande et le charroi de plus de 3,5 tonnes dévié par l’avenue Mazalienne.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...