Warnant B est imbattable

Les Verts ont fait un pas supplémentaire vers le titre en repoussant leur adversaire du jour à douze points (et un match de plus).

« Fize B s’est créé une demi-occasion dès le début du match mais, ensuite, Warnant B a pris le match en mains, raconte Denis Jacob. Nous aurions d’ailleurs pu ou du l’emporter avec une marge plus grande. » À noter que c’est le joueur-entraîneur qui a lui-même inscrit le but de la victoire, « un but de renard », comme il le qualifiait après coup. Du côté de Fize B, Yves Elias reconnaissait la supériorité de Warnant B: « Je n’ai pas de regret car l’adversaire est simplement plus fort. Je suis aussi content pour Denis Jacob que j’ai côtoyé ici à Fize et qui mérite son succès à la tête de Warnant B. »

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...