Waremme : J&Joy ferme trois magasins pour recentrer ses activités

Crises faisant, début décembre, J&Joy fermait ses magasins de Liège, Namur et Charleroi. L’entreprise de Waremme veut rester à flot.

Jimmy Beltrame
Pierre Hamblenne:  « On ne s’attendait pas à ce qu’une pandémie éclate. »
Pierre Hamblenne: « On ne s’attendait pas à ce qu’une pandémie éclate. » ©Doc

Il ne s’agit pas d’une faillite mais plutôt d’une stratégie de survie. La marque waremmienne J&Joy a fermé trois de ses magasins en décembre dernier: ceux de Liège, Namur et Charleroi. "Il faut s’adapter", s’exprime Pierre Hamblenne, le fondateur et CEO de la marque, qui rappelle qu’en 2019, "on avait décidé de mettre en place un plan d’expansion via l’ouverture de dix nouveaux magasins en Belgique et en France, dans les quatre années".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...