Des peupliers de plus 120 ans bientôt abattus à Waremme: les faire renaître par leurs propres boutures ?

Au château de Selys Longchamps, à Waremme, de vieux peupliers de plus 120 ans vont bientôt être abattus. Mais la volonté est de les remplacer… par leurs propres boutures.

Priscilla Lenaerts

Le parc du château de Selys-Longchamps, à Waremme, possède un magnifique parc classé. À l’intérieur subsistent depuis plus de 120 ans une longue rangée de peupliers, dits serotina de Selys, une variété venant d’Amérique et récupérée en son temps par le baron de Selys. Une variété que l’on ne croise pas à tous les coins de rue… "Le baron a, au XIXe siècle, reproduit un cultivar de ce peuplier reçu des États-Unis, raconte Philippe Destinez, membre du PCDN (Plan communal de développement de la nature) et passionné d’histoire. Un cultivar, c’est une branche différente des autres qu’on peut recréer grâce au bouturage notamment." Le bouturage, c’est un système de reproduction végétatif qui permet de cloner une plante et d’en faire naître un individu génétiquement identique.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...