Déficit de 757962€ aux comptes 2021: «PRI et IPP n’expliquent pas tout», selon W@lter

La Ville de Waremme ressortait de l’année 2021 avec un important déficit, dénoncé par l’opposition.

Jimmy BELTRAME
 Stéphanie Kiproski: «Sans ces deux paramètres, nos comptes auraient été à l’équilibre.»
Stéphanie Kiproski: «Sans ces deux paramètres, nos comptes auraient été à l’équilibre.» ©Archives

La santé budgétaire de la Ville de Waremme s’est dégradée en 2021, comme en informait ce lundi soir, en conseil communal, l’échevine des Finances, Stéphanie Kiproski. Ainsi, cette année marquée par la pandémie s’est soldée avec un boni de 407610€, contre 1165572 l’année précédente. Ce qui représente un déficit de 757962€. "On est face à un mali budgétaire de 512434€ et à un mali comptable de 312628€, explique cette dernière. Ceci est dû à une baisse des recettes en PRI (précompte immobilier) et en IPP (impôt des personnes physiques). J’espère que pour le PRI, la Région wallonne va régulariser la situation. Les arriérés n’ont pas encore été perçus, ce qui constitue une perte de 350000€ qu’on espère récupérer dans les années futures. Mais pour ce qui est de l’IPP, c’est honteux de la part du Fédéral car il ralentit l’enrôlement de la taxe principale alors que c’est un dû. Sans ces deux paramètres, nos comptes auraient été à l’équilibre."