Les Waremmiens ne se sont presque pas entraînés cette semaine

Touché par le Covid, le club hesbignon a été à l’arrêt de mardi à vendredi. Loin d’être idéal avant d’aller à Maaseik.

F.C.
Les Waremmiens ne se sont presque pas entraînés cette semaine
Sacha Koulberg peut souffler: le Covid a épargné son noyau. ©Heymans

Rien ne se passe jamais comme prévu. Voilà comment Sacha Koulberg résumerait sans doute ces premiers jours de 2022. Alors qu'il avait tout planifié, ses certitudes ont volé en éclats lundi. Après une première séance la veille et un nouvel entraînement en tout début de semaine, le Covid s'est invité au Pôle ballons et forcé les Wawas à se mettre en pause. "Depuis lundi soir, on ne s'entraîne plus, souffle le mentor des Hesbignons. En reprenant dimanche, j'avais estimé que ce serait suffisant avec six entraînements. Mais là, tous nos plans tombent un peu à l'eau…"