Vyle a tenu un quart d’heure

Vyle-Tharoul - Waremme B : 0 - 3

F.C.

Comme souvent, les Vylois tiennent le coup jusqu'à encaisser le premier but. «Et après ça, on craque physiquement, on n'est plus là, ajoute Salvatore Greco. C'était la porte ouverte pour notre adversaire. On s'en sort bien, on ne prend que trois goals car certains de mes joueurs n'étaient pas dans leur état normal si vous voyez ce que je veux dire.»