Départ canon de Waremme B

Waremme B - Amay : 5 - 2

F.C.

Pour la première fois de la saison, les Waremmiens ont fait preuve de concrétisation et cela leur a permis de mener 2-0 après moins de cinq minutes. «Grâce à Steve Dessart, j'ai pu compter sur Jason Nicolas Penga et pouvoir compter sur un gars qui termine les actions, ça fait la différence, raconte Lorenzo Lucania. Mentalement, ça victoire va vraiment faire du bien.» Par contre, Amay ne décolle toujours pas de la lanterne rouge qu'il partage avec Vyle. «On se fait prendre à froid, pointe Jean-François Scarpinati. Et, forcément, on se retrouve mal embarqué. Je suis très déçu, je n'avais jamais connu de 0 sur 15 depuis que je suis entraîneur.»