Le feu sacré est encore là, mais…

Actuellement sur la touche à cause d’une déchirure au mollet, Arnaud Renard s’entretient en faisant énormément de randonnée sur des parcours d’extra-trail.

F.C.
Le feu sacré est encore là, mais…
Arnaud Renard et Fred Delchambre, deux adeptes des courses de montagne. ©Heymans

Histoire de garder un minimum la forme. « Sinon, en temps normal, je cours entre 80 et 100km par semaine, ce qui n’est pas énorme par rapport à d’autres. En alternant entre la piste et la route, avec des séances d’endurance ou du travail fractionné», détaille celui qui partage une partie de ses entraînements avec Antoine Guillick et les frères Noël.