Koulberg: «On progresse, mais…»

Pour la deuxième fois de la saison, les Wawas ont mené deux sets à un avant de s’écrouler et perdre la rencontre. Une donnée qui n’a bien sûr pas échappé à leur coach.

F.C.

« C’est dans le quatrième set qu’on se relâche, souffle Sacha Koulberg. On a servi de manière plus prudente, ce qui a permis à notre adversaire de mieux trouver ses attaquants au centre. Est-ce la peur de gagner? Je n’en sais rien. Je n’ai jamais vu ça… »