Après Huy, les bombes américaines s’abattent sur Waremme

Dix jours après les bombardements meurtriers de Huy, les alliés réitèrent leur macabre exploit à Waremme en faisant quatorze morts.

Cédric Blanckaert

Voulant détruire la gare, les bombardiers de l’armée de l’air américaine vont en réalité détruire des pans entiers de la ville semant le chaos et la mort. C’était le lundi 28 août 1944 sur le coup de 18h15.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...