Le feu à la voiture de son ex à Wanze: 3 ans

Circonstance aggravante, le feu a pris près d’un bâtiment qu’il savait occupé. L’Amaytois bénéficie néanmoins d’un sursis probatoire.

Catherine Dethine
 Une demi-heure avant les faits, le prévenu avait envoyé à son ex un message comme quoi il allait «cramer sa caisse».
Une demi-heure avant les faits, le prévenu avait envoyé à son ex un message comme quoi il allait «cramer sa caisse». ©ÉdA – 60318830933

Évoqué en octobre dernier devant le tribunal correctionnel de Huy, le dossier vise des faits qui se déroulent le 28 mars 2021, à Wanze. Alertée par les aboiements de son chien, l’occupante d’une habitation s’aperçoit que son Audi A4 garée à proximité est en feu. Les flammes gagnent la terrasse, lèchent une partie de la toiture de la maison et entament un châssis. Pour cette dame qui réside dans le bâtiment avec son fils, ce n’est pas un hasard. Son ex, un Amaytois dont elle est séparée depuis environ 5 mois, a annoncé la couleur. Une demi-heure à peine avant les faits, il lui a envoyé un message comme quoi "il allait cramer sa caisse". Il l’aurait aussi harcelée entre le 25 et le 29 mars par le biais de SMS mais aussi en se présentant au domicile de son ex pour lui offrir des cadeaux qu’elle appréciait. Il doit donc répondre d’incendie volontaire avec, pour circonstance aggravante que le feu a été bouté à proximité d’un bâtiment où se trouvaient des personnes. En l’occurrence: la femme dont il était séparé et son fils.