Wanze: Les travaux au viaduc de Huccorgne reprennent dès lundi jusqu’à la mi-juillet

Le chantier du viaduc de Huccorgne, sur l’autoroute E42, reprendra ce lundi et pendant plus de six mois, dans le sens vers Liège.

Wanze: Les travaux au viaduc de Huccorgne reprennent dès lundi jusqu’à la mi-juillet
Le chantier de réfection du viaduc de Huccorgne sera normalement terminé en juillet 2023. ©Heymans

La phase préparatoire du chantier de réhabilitation du viaduc de Huccorgne, sur l’E42, a commencé en août dernier et aura duré quatre mois. Durant ces semaines-là, le pont supportant les voies vers Namur a été renforcé par des étriers. L’objectif? Conserver deux bandes par sens lors du chantier à proprement parlé.

Après un break de près de deux mois, le chantier de réhabilitation du viaduc de Huccorgne va être relancé ce lundi. Cette phase ne devait pas être entamée avant cette date afin de faire coïncider les différents travaux à y faire avec les conditions météorologiques et donc de réduire au mieux l’impact sur la circulation. Dès la semaine prochaine et jusqu’au 22 juillet, une nouvelle phase est donc lancée.

1. Autoroute complètement fermée. De lundi vers 21h jusqu'à mardi vers 5h, l'autoroute sera complètement fermée à la circulation à la hauteur du viaduc de Huccorgne. Une coupure qui sera effective dans un sens puis dans l'autre, afin de tracer le marquage au sol. Une déviation sera proposée aux automobilistes: ceux qui vont vers Liège sortiront à la sortir 8 (Héron-Huy) et reprendront l'autoroute à l'échangeur 7 (Huy-Braives). Ceux qui viennent de Liège sortiront à Huy-Braives pour reprendre l'E42 à Huy-Héron. Dès mardi, la vitesse sera limitée dans la zone où il y a le marquage provisoire (et dans les deux sens) à 50 km/h. Jusqu'au mercredi 12 vers 5h, la circulation s'effectuera sur une seule bande en direction de Namur.

2. Que fait-on jusqu'en août? Jusqu'au 22 juillet, les travaux porteront sur le pont qui supporte les voies vers Liège. Les travées d'approche seront démolies et reconstruites. Les poutres et le tablier seront remplacés (les ouvriers déposeront 36 poutres de 60 tonnes chacune ainsi que le tablier de 4350 m2). Lors de la reconstruction, ils remplaceront les appuis dégradés, poseront 36 nouvelles poutres de 60 tonnes chacune et d'environ 30 mètres et cela par grutage, puis feront de nouveaux tabliers de 23 centimètres d'épaisseur (pour 18 actuellement). La partie centrale sera réhabilitée. Sur le viaduc, une nouvelle étanchéité sera posée, ainsi qu'un nouveau revêtement, un système d'égouttage neuf, de nouvelles glissières de sécurité en béton. Le profil en long sera revu et, au niveau des piles et chevêtres, les ouvriers répareront.

3. Et après? Dès le 9 janvier 2023 et pendant six mois, le chantier concernera l'autre côté, donc les voies vers Namur.

La difficulté de ce chantier est d’impacter le moins possible la circulation, en maintenant deux bandes par sens. Les travaux sont confiés à la Sofico, maître d’ouvrage, et au SPW, maître d’œuvre. L’association momentanée BAM Galère-Besix est en charge des travaux pour un montant de plus de 23 millions.