À 17 ans, Paulin Mottet en a épaté plus d’un

Convoqué le matin même pour sa première en équipe adulte, le jeune milieu défensif a assuré avec brio le remplacement de Lambotte.

Romain Helas
À 17 ans, Paulin Mottet en a épaté plus d’un
Balle au pied, Paulin Mottet s’est montré très propre. Au point d’être vite rappelé? ©Léva

Une carrière commence parfois avec une part de chance évidemment incontrôlable. Pour Paulin Mottet, cette chance, il l’a bien saisie. Âgé de seulement dix-sept ans, le milieu défensif a vécu un véritable conte de fée ce dimanche face à Wasseiges. Appelé en toute dernière minute, le matin même, par Laurent Mievis pour venir aider sur le banc aux premiers abords un secteur défensif amputé de Lange et Banza suspendus, sans oublier Pasquiers toujours en Erasmus, le jeune Wanzois a dû remplacer le pauvre Romain Lambotte, blessé à la cheville. Pour sa première en équipe senior, le Bas-Ohatois a dû en plus prendre place à l’arrière droit, poste qui n’est donc pas le sien. Et malgré tout cela, Paulin s’est débrouillé avec brio! Calme ballon au pied, propre dans ses relances et combatif, celui qui joue en temps normal du côté des U19 a plus qu’assuré, donnant raison à Laurent Mievis de lui avoir fait confiance aussi tôt dans la rencontre.